Spectacles

1/9
Alice(S)

Une enfant partagée entre la peur et le désir de grandir, traverse le miroir à la
poursuite de son reflet.

Il l’entraîne dans l’exploration de son monde intérieur, labyrinthe peuplé de doubles, créatures extravagantes.

Au fil de ce voyage initiatique, la jeune fille découvre les enjeux du langage, les plaisirs et déplaisirs de la conversation.
Librement inspiré de Lewis Carroll, Alice(S) est un spectacle mêlant marionnettes,
chant et musique.
Composée de boucles, la musique accompagne cette traversée
intérieure, allégorie du passage de l’enfance à l’âge adulte, dans laquelle théâtre et pays des merveilles se confondent.

Grenadine

Dans ce monde ou le rose palpite,
les peurs deviennent créatures.

Ce spectacle musical, met en scène une enfant fantasque et solitaire « Grenadine », dont le récit est orchestré par d’inquiétantes créatures, mi-hommes, mi- cochons.

A l’occasion d’un évènement la vision de l’enfant se trouve bouleversée. A partir de ce jour, le temps reste suspendu. Perdue dans un désert de solitude, Grenadine est poursuivie par une étrange figure, une camarde à la silhouette de cow-boy.

Signes graphiques et musicaux dialoguent ou cohabitent et composent « l’univers mental » de Grenadine.

Dans ce monde ou le rose palpite, les peurs deviennent créatures.

Le spectacle utilise les procédés surréalistes du « collage » et
de la « trouvaille » pour parler d’innocence, d’accident(S)… et de sucre.

1/9
 
Les Cochons Surprises​

Théâtre masqué, danse et musique.

Forme déambulatoire adaptable en extérieur et intérieur.

Répertoire traditionnel, compositions collectives.

Le Cirque Des Oubliés

Un cirque sorti de terre, revient à nos mémoires d’enfants.

Ses acteurs surgissent en musique de la ligne d’horizon. Ils ont souffert de la morsure du temps, leurs vêtements sont dégradés, patinés.

Le cortège nous invite à le suivre au lieu de la représentation, sur la place du village.

Là se rejoue la terrible histoire du Cirque Oublié, celle de ses acteurs… Et de ses spectateurs.

Les numéros se succèdent. Ils mettent en scène la nature humaine, ses vices, ses désirs, sa fragilité. Les paroles se répètent inlassablement…

Quand l’artiste avec courage tend le miroir à l’homme, il s’y révèle, médusé.

Tourne la ronde des oubliés !

 © 2019 Lydia Sevette